Search Results for: sihamoni

Number of Results: 37

#Cambodge : Vœux pieux de N. Sihamoni devant le Sénat de HUN Sen

Devant sénateurs affiliés à HUN Sen, N. Sihamoni utilise des vocables vidés de leur sens : sur fond de crise politique très grave où la Constitution est piétinée, la Démocratie anéantie, les Droits de l’Homme sont bafoués et la Justice utilisée par la dictature HunSennienne pour réprimer l’Opposition. 

Norodom Sihamoni aurait dû prononcer cet appel devant le Parlement face à HUN Sen contrairement au Sénat qui n’a qu’un rôle d’entérinement des lois.

Pourquoi ce geste inutile?

En tant que Roi, Norodom Sihamoni a des prérogatives qui lui sont attribuées par la Constitution.

Article 8

#cambodge : Lettre à sa Majesté Très Respectée NORODOM SIHAMONI, Roi du Cambodge

 

ព្រះមហាក្សត្រ​រំលឹក​ព្រឹទ្ធសភា​អាណត្តិ​ថ្មី​ឲ្យ​ជួយ​ពូន​ជ្រំ​ប្រជាធិបតេយ្យ​នៅ​កម្ពុជា

 

ព្រះ​មហាក្សត្រ​ខ្មែរ​អំពាវនាវ​ឱ្យ​ព្រឹទ្ធសភា​ថ្មី​​ការពារ​យុត្តិធម៌​ ​គោរព​សិទ្ធិមនុស្ស​ ​និង​រដ្ឋធម្មនុញ្ញ​កម្ពុជា

Cambodia king urges Senate dominated by ruling party to protect rights

“The Senate has to guarantee to protect justice and human rights in order to improve happiness in our society,” 

ព្រះ​មហាក្សត្រ​ខ្មែរ​ ​ព្រះ​បាទ​ ​នរោត្តម សីហមុនី អានលិខិតមួយច្បាប់ ខណៈពេលដែលព្រះអង្គយាង​បើក​សម័យ​ប្រជុំ​លើកទី១​របស់​ព្រឹទ្ធ​សភា​ ​នីតិកាល​ទី៤ កាលពីថ្ងៃទី២៣ ខែមេសា ឆ្នាំ២០១៨។

King Norodom Sihamoni welcomes new Senate, urges respect for human rights

 

23 Apr 2018

#Cambodge : Norodom Sihamoni a signé les amendements aux lois électorales de HUN Sen

Norodom Sihamoni a choisi son camp !

CELUI DE LA DICTATURE !

Il a décidé de régner dans un royaume où

IL N’EST PAS ROI !

Norodom Sihamoni cette fois ci a choisi de ne pas s’exiler à Pékin. Il vient de signer les amendements aux lois électorales fabriquées par HUN Sen. Ces lois vont permettre à HUN Sen de distribuer les sièges du Parti d’Opposition le CNRP aux partis qui lui sont asservis.

NORODOM SIHAMONI

VIENT DE METTRE A MORT

LA DÉMOCRATIE AU CAMBODGE !

 

ព្រះមហាក្សត្រ​ឡាយ​ព្រះ​ហស្ថ​ដាក់​ឲ្យ​ប្រើប្រាស់​ច្បាប់បោះឆ្នោត​ចំនួន​៤

ព្រះមហាក្សត្រ ព្រះករុណា ព្រះបាទ​សម្ដេច នរោត្ដម សីហមុនី យាង​ចូលរួម​ទិវា​បុណ្យ​ខួប​ឯករាជ្យជាតិ​លើក​ទី​៦៣ នា​វិមានឯករាជ្យ រាជធានី​ភ្នំពេញ នៅ​ថ្ងៃ​ទី​៩ ខែ​វិច្ឆិកា ឆ្នាំ​២០១៦។

25 Oct 2017

#cambodge #ArrestationDeKemsokha : Pour une intervention du Roi Norodom Sihamoni

Pour une intervention du Roi Norodom Sihamoni

 

King Sihamoni

Le Roi dispose de tous les pouvoirs

que lui confère la Constitution du Cambodge.

Le Chef du parti d’Opposition KEM Sokha a été arrêté par HUN Sen dans la nuit du 2 au 3 septembre. Depuis, il est toujours en prison.

Hun Sen a mis en route sa machine judiciaire pour dissoudre le Parti CNRP. Le Peuple du Cambodge a élu en 2013, 55 députés (sur 123) qui le représentent à l’Assemblée Nationale. En Juin 2017, le Peuple a élu 5007 Conseillers de Commune (43,27%) lors des élections communales avec plus de 3 millions de voix. La dissolution du Parti d’Opposition signifie tout simplement un Coup d’Etat politique de HUN Sen.

Dans la situation actuelle de crise politique sans précédent, le Roi, symbole de l’Unité et de la continuité nationales, ne pourra plus rester silencieux. L’intervention du Roi est plus que nécessaire. Le Cambodge peut à tout moment basculer dans une guerre.

Récemment des voix se sont élevées pour demander l’intervention ou l’arbitrage du Roi Norodom Sihamoni. Nous nous joignons à cet appel pour que le Roi utilise tous les pouvoirs que lui confère la Constitution afin de ramener le Cambodge vers un Etat respectueux des Accords de Paix de Paris signés le 23 Octobre 1991. 

Article 8 de la Constitution :

  • Le Roi est le symbole de l’unité et de la continuité nationales.

  • Le Roi est le garant du respect des droits et libertés des citoyens et

  • du respect des traités internationaux, 

  • en l’occurrence celui “des Accords de Paix de Paris“

 

អតីត​ឧបនាយក​រដ្ឋមន្ត្រី​ ​លឺ ឡាយស្រេង​ ​ស្នើ​ព្រះ​មហាក្សត្រ​ខ្មែរ​ជួយ​ដោះស្រាយ​វិវាទ​នយោបាយ​កម្ពុជា

 

វិភាគ៖ តើតួអង្គណាខ្លះ ដើរតួសំខាន់ ដោះស្រាយវិវាទនយោបាយនៅកម្ពុជា?

13 Oct 2017

#cambodge : Le Roi Norodom Sihamoni ne signera pas la nouvelle Loi de HUN Sen

Le Roi ne cautionne pas la nouvelle Loi

sur les partis politiques de HUN Sen !

C’est la deuxième fois que le Roi a choisi de partir pour Pékin, après l’adoption par l’Assemblée et le Sénat de HUN Sen des amendements à la Loi sur les Partis Politiques dictés de toutes pièces pour affaiblir le parti d’opposition, le CNRP. En son absence, l’Homme de Paille de HUN Sen, SAY Chhum, signera cette Loi à sa place.

C’est un acte politique d’une importance capitale. Le geste du Roi représente un désaveu fort vis à vis des manœuvres de HUN Sen.

 

La dictature de HUN Sen s’enfonce

de plus en plus dans son isolement !

 

ព្រះមហាក្សត្រ​យាង​ទៅ​ចិន​ខណៈ​វិសោធនកម្ម​ច្បាប់​បក្ស​នយោបាយ​ថ្មី​គ្រោង​បញ្ជូន​ទៅ​វាំង

 

ព្រះ​មហាក្សត្រ​យាង​ទៅ​ពិនិត្យ​សុខភាព​នៅ​ប៉េកាំង​ប្រទេស​ចិន ​ចំពេល​វិសោធនកម្ម​ច្បាប់​ថ្មី​ត្រៀម​ចេញ​

 

23 Jul 2017

#cambodge : Le Roi Norodom Sihamoni face à ses obligations et prérogatives

Le Roi Norodom Sihamoni apposera-t-il sa signature à la deuxième salve d’amendements à la Loi sur les Partis Politiques dictés de toutes pièces par HUN Sen ? Le Parti d’Opposition le CNRP a formellement adressé une pétition lui demandant de ne pas signer ces amendements. Human Rights Watch estime que les manœuvres de HUN Sen tuent la démocratie avant les élections générales de l’année prochaine.

 

L’image contient peut-être : texte

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

Experts Warn Cambodia Crackdown Signals Rocky Election Year Ahead

 

តំណាង​រាស្ត្រ​បក្ស​ជំទាស់​ស្នើ​ឱ្យ​ព្រះ​មហាក្សត្រ​ ​«ព្រះ​តម្រិះ»​ ​មុន​ឡាយ​ព្រះហស្ថ​លេខា​លើ​​វិសោធនកម្ម​ច្បាប់​ស្តី​ពី​គណបក្ស​នយោបាយ​ដ៏​ចម្រូងចម្រាស

រូបឯកសារ៖ ព្រះ​មហាក្សត្រ​ខ្មែរ​ព្រះ​បាទ​នរោត្តម​ ​សីហមុនី​។

សង្រ្គោះ​ជាតិ​សុំ​អន្តរាគមន៍​ពី​ព្រះ​មហាក្សត្រ កុំ​ឲ្យ​ឡាយ​ព្រះ​ហត្ថលេខា​លើ​វិសោធនកម្ម​ច្បាប់​ថ្មី

 

CNRP Formally Petitions King for Help Against New Law

 

 

22 Jul 2017

#cambodge : Appel du Roi Norodom Sihamoni à aller voter aux élections du 4 Juin 2017

 UN VIBRANT APPEL DU ROI

King Sihamoni

The-King-Letter-20-02-2017-forweb

មហាក្សត្រអំពាវនាវឲ្យពលរដ្ឋទៅបោះឆ្នោតឃុំ-សង្កាត់

មហាក្សត្រអំពាវនាវឲ្យពលរដ្ឋទៅបោះឆ្នោតឃុំ-សង្កាត់ ព្រះរាជសាររបស់ព្រះមហាក្សត្រ ដែលឡាយព្រះហស្តលេខា តាំងពីថ្ងៃទី២០ ខែកុម្ភៈ ធ្វើនៅព្រះបរមរាជវាំង ទ្រង់មានបន្ទូលថា ការបោះឆ្នោតនៅថ្ងៃទី៤ ខែមិថុនា ឆ្នាំ២០១៧ គឺជាការបោះឆ្នោតជាទូទៅ ជាសម្ងាត់តាមលទ្ធិប្រជាធិបតេយ្យ សេរី ពហុបក្ស

ព្រះអង្គមានបន្ទូលថាសូមកុំមានឲ្យមានការព្រួយបារម្ភពីការគាបសង្កត់ ការគម្រាមកំហែង ឬសម្លុតពីជនណាម្នាក់ ឬបក្សណាមួយឲ្យសោះ។ ព្រះអង្គមានបន្ទូលបន្ថែមថា «ខ្ញុំសូមបងប្អូន កូនក្មួយ មេត្តាប្រើសិទ្ធិសេរីភាពរបស់ខ្លួន បោះឆ្នោតទៅតាមសតិសម្បជញ្ញៈរបស់ខ្លួនម្នាក់ៗ ដែលមានទំនុកចិត្តទៅលើបេក្ខជនណាម្នាក់ គណបក្សនយោបាយណាមួយ

Traduction partielle par Cambodge Info

Les élections communales du 4 Juin sont des élections universelles, à bulletin secret, en accord avec la démocratie pluraliste. Allez voter sans vous soucier de la répression, de la menace ou de l’intimidation de qui que ce soit ou de quel parti que ce soit.

Je vous invite à exercer votre droit et votre liberté de vote selon votre conscience en faveur du candidat de tel ou tel parti en qui vous avez confiance .

 

ព្រះមហាក្សត្រ​ស្នើ​ពលរដ្ឋ​កុំ​​ចាញ់​សម្លុត​គណបក្ស​នយោបាយ​រឿង​បោះឆ្នោត​ឃុំសង្កាត់

 

31 May 2017

#cambodge : Lettre à sa Majesté Très Respectée NORODOM SIHAMONI, Roi du Cambodge

King Sihamoni

 

 

បទសម្ភាសន៍​ជាមួយ​ព្រះអង្គម្ចាស់ ស៊ីសុវត្ថិ ធម្មិកោ ប្រតិកម្ម​នឹង​ប្រមុខ​រដ្ឋ​ស្តីទី

 

 

lettre ouverte à Norodom Sihamoni 2

 

lettre ouverte à Norodom Sihamoni 2 anglais

26 Feb 2017

#cambodge : Crise politique aiguë : l’intervention du Roi Sihamoni

Message du Roi au Parlement : Le développement durable exige une démocratie mutipartite et le respect des droits de l’Homme. Il a appelé les députés à s’unir pour résoudre les problèmes à venir et pour assurer la sécurité et la stabilité politique ainsi que le respect des Droits de l’Homme au Cambodge.

ព្រះមហាក្សត្រ​ខ្មែរ​បាន​ផ្ញើ​ព្រះរាជសារ​ក្រើន​រំលឹក​អ្នក​នយោបាយ​ដែល​ជា​តំណាងរាស្ត្រ​អោយ​បន្ត​រួម​គ្នា​ដោះស្រាយ​បញ្ហា​ចំពោះ​មុខ​ដើម្បី​ធានា​បាន​នូវ​សន្តិសុខ ស្ថិរភាព​នយោបាយ និង​ការ​គោរព​សិទ្ធិមនុស្ស​នៅ​កម្ពុជា

ព្រះមហាក្សត្រ​ផ្ញើ​ព្រះរាជ​សារ​ក្រើនរំលឹក​អ្នក​នយោបាយ​ឲ្យ​រួម​គ្នា​ដោះស្រាយ​បញ្ហា

ព្រះមហាក្សត្រ ព្រះ​បាទ​សម្ដេច​ព្រះ​បរមនាថ នរោត្តម សីហមុនី។ Photo AFP

07 Oct 2016

#cambodge : Que peut faire le Roi Sihamoni dans la crise politique aiguë actuelle ?

CNRP Asks the King to Intervene, but Prince Says Bad Idea

King Norodom Sihamoni greets government officials during Independence Day celebrations in Phnom Penh in November. (Siv Channa/The Cambodia Daily)

29 Apr 2016

#cop21 : Participation du #cambodge représenté par le Roi Sihamoni à la tête d’une délégation de 39 Membres

Pour l’heure nous ne savons pas quelle sera la contribution du Cambodge pour limiter le réchauffement climatique à 2°. Préserver les Forêts ?…

Sa Majesté le Roi part pour la COP 21 à Paris

Cambodia’s King Norodom Sihamoni sits on his throne beside his crown and sword during his coronation ceremony at the Royal Palace in Phnom Penh on October 29, 2004

24 Nov 2015

#cambodge : 11ème anniversaire de couronnement du Roi N. Sihamoni

Le peuple demande l’arbitrage du Roi en cas de surchauffe politique

ព្រះមហាក្សត្រ ព្រះបាទ​សម្ដេច ព្រះ​បរមនាថ នរោត្តម សីហមុនី ៦១០

29 Oct 2015

#cambodia : KING SIHAMONI “Uneasy lies the head that wears a crown.”

A MUST READ article on KING SIHAMONI !

 

Monarch Wears a Hollow Crown in a Kafkaesque Kingdom

Cambodia’s King Norodom Sihamoni sits on his throne beside his crown and sword during his coronation ceremony at the Royal Palace in Phnom Penh on October 29, 2004

13 Nov 2014

#cambodge : 1ère Action courageuse du Roi Sihamoni !

Businessman In $1M Fraud Case Removed as Adviser

King Norodom Sihamoni has signed a royal decree removing Cambodian-American businessman Richer San, who is embroiled in a serious fraud case, from his role as an adviser to Senate president Chea Sim, an official said Thursday.

07 Nov 2014

#cambodia : SIHAMONI, a lonesome King, 10 Years already ! The LAST KING of CAMBODIA?

ព្រះមហាក្សត្រ​កោត​សរសើរ​លោក ហ៊ុន សែន ពី​ស្នាដៃ​ដឹក​នាំ​និង​អភិវឌ្ឍ​ប្រទេស (AUDIO)

ហ៊ុន សែន ៦១០

Reign of the quiet king

Cambodia’s King Norodom Sihamoni sits on his throne beside his crown and sword during his coronation ceremony at the Royal Palace in Phnom Penh on October 29, 2004

 

10 Years Into Sihamoni’s Reign, a Changed Palace

Cambodia historian David Chandler was more blunt, saying King Sihamoni’s passive use of the throne and the political environment around him may foretell of the end of the monarchy.

“I don’t think he has been allowed (nor is there evidence that he has sought) any freedom of maneuver. There’s also no evidence that I know of to indicate that he gains any pleasure from being king, a role that was forced on him by his parents,” Mr. Chandler said.

“His reign will have no impact at all because all the indications I can see suggest that he will be the last king of Cambodia.”

 

30 Oct 2014

#cambodia : a message for #sihamoni

27 Oct 2013

#Cambodge : La démocratie et l’état de droit foulés au pied par HUN Sen

La limite sans fin de la folie de HUN Sen !

RÉGNER EN AUTOCRATE !

ធ្វើអាក្រក់បានបាប កម្មអាក្រក់!

Pourquoi HUN Sen a t-il besoin d’amender la Constitution, alors qu’il dispose de tous les instruments au service de sa DICTATURE ? Qu’il continue à détruire les fondements de la démocratie et fouler au pied l’Etat de droit ! Au moins il a le mérite d’être fidèle à lui même. 

 

Les instruments de la DICTATURE de HUN Sen :

Son Palais Royal,

Son Conseil Constitutionnel, son Sénat, son Parlement,

Sa Justice, ses Magistrats, ses Avocats,

Ses Armées, sa Police, ses Milices,

Sa Presse, ses Médias : Télévisions, Radios, Journaux et

Ses Okhna : les tycoons véreux qui pillent les ressources du Cambodge pour HUN Sen !

 

Pourquoi HUN Sen a-t-il encore besoin de faire campagne pour les élections prochaines, alors qu’il est sûr de les remporter tout seul sans adversaires ?

Le NEC (sa Commission Nationale pour les Elections) n’est qu’une mascarade ! Ces élections ne seront qu’un simulacre, une mise en scène fallacieuse de HUN Sen. Les résultats de ces élections ne seront reconnus que de lui seul. HUN Sen acclamera haut et fort qu’il aura gagné ces élections.

Lui seul sera fier de ses actes ! Personne d’autre !

Son karma va le poursuivre tragiquement dans sa conscience !

 

Cambodia's Prime Minister Hun Sen waits to attend Independence Day celebrations in Phnom Penh, Cambodia, Nov. 9, 2017.

 

CPP set to sweep Senate

Kheng seeks constitutional ban on individuals harming Cambodia’s ‘interests’

 

អ្នក​វិភាគ​និង​បក្ស​ប្រឆាំង​ថា​រដ្ឋាភិបាល​គ្រោង​ធ្វើ​វិសោធនកម្ម​រដ្ឋធម្មនុញ្ញ​ជា​ការ​ពង្រឹង​អំណាច

លោ​ក​ស ខេង​៖ ​លោក​នាយក​​រដ្ឋមន្ត្រី​​ហ៊ុន សែន​​ចង់​​ឲ្យ​​កែ​​រដ្ឋធម្មនុញ្ញ​​បី​​ចំណុច​​នា​ពេល​ខាងមុ​ខ​

 

អ្នកវិភាគបារម្ភថា កម្ពុជាជួបគ្រោះថ្នាក់បើកែប្រែរដ្ឋធម្មនុញ្ញតាមឆន្ទៈមនុស្សមួយក្រុម​

29 Dec 2017

#Cambodge : Ranariddh salit le nom de sa Famille NORODOM pour toujours !

L’histoire le retiendra !

Après avoir accepté de COLLABORER avec HUN Sen dans sa manœuvre de dissolution du parti d’Opposition le CNRP, Ranariddh est fier de clamer haut et fort que son parti devient le 2ème parti du Royaume, mais que son parti est PAUVRE. Pour avoir plus de moyens, le plus simple pour lui est de quémander de l’argent à la Chine.  Il vient d’en faire la demande à Wang Weiguang (president of the state-run Chinese Academy of Social Sciences), un cadre subalterne du Parti Communiste Chinois.

Plus étonnant encore, il espère que le Président XI va lui donner de l’argent en plus des ordinateurs déjà fournis. 

Quand on est incapable ou mauvais élève à l’école, il suffit de savoir voler, copier et quémander pour montrer qu’on existe. Le sens de la dignité, de l’honneur, du travail accompli et de responsabilité n’est pas dans sa culture d’homme issu d’une famille royale. Ainsi Ranariddh a sali le nom NORODOM pour toujours. Il a simplement oublié que Sihamoni porte aussi le même nom que lui. L’histoire le retiendra.

 

អ្នកវិភាគ​ថា​បើ​រដ្ឋាភិបាល​អនុវត្ត​ច្បាប់​មាន​ស្តង់ដារ​មួយ​គឺ​អាច​ប្ដឹង​រំលាយ​បក្ស​ហ៊្វុនស៊ិនប៉ិច

Apparently flouting party law, Funcinpec requests Chinese funding

Following a meeting with a Chinese delegation yesterday morning, Funcinpec President Prince Norodom Ranariddh claimed to have requested monetary assistance from China, an apparent violation of the Law on Political Parties.

“I did request the Chinese to help us. We became the second biggest party, but we are poorer than the other, very poor, and we are empty,” Ranariddh said to reporters after the meeting.

Funcinpec President Prince Norodom Ranariddh meets with Chinese delegate Wang Weiguang, later telling reporters he requested Chinese funds for his party. Fresh News

#Cambodge : Norodom Ranariddh se soumet à HUN Sen

 

#Cambodge : L’esclave (N. Ranariddh) veut être plus royaliste que le roi (HUN Sen)

 

#cambodge : Soutien INCONDITIONNEL de N. Ranariddh à HUN Sen

 

#cambodge : Implosion du parti du Prince Ranariddh et guerre déclarée entre deux Hommes

27 Dec 2017

#Cambodge : Libérons KEM Sokha !

EXIGEONS LA LIBÉRATION IMMÉDIATE ET

SANS CONDITIONS DE KEM SoKha !

Cette fois ci pas par l’intermédiaire de NORODOM Sihamoni !

05 Dec 2017

L’Edito #Cambodge : La lâcheté de HUN Sen : il bat en retraite !

Editorial de Cambodge Info

HUN Sen est un lâche

et ne s’attaque qu’aux faibles !

 

media

 

Avec le soutien du Peuple

KEM Sokha est un roc, indestructible !

 

Le chef de l’opposition Kem Sokha le 28 mai 2017 durant une interview au Cambodge.

1 – Aventure belliqueuse de HUN Sen

HUN Sen s’est aventuré dans sa rhétorique de guerre depuis des mois en répétant inlassablement que si son Parti, le CPP, perd les élections, il déclenchera une guerre civile contre la population. HUN Sen veut la guerre. Il a inventé, lui, son Parti  et son Administration, une soit-disant “révolution de couleur” pour incriminer le Parti d’Opposition, le CNRP et les Etats-Unis de vouloir renverser son Régime.

Dans la nuit du 2 au 3 Septembre, il a envoyé sa Police pour arrêter KEM Sokha, illégalement, et l’a incarcéré.

Avant cette arrestation, depuis 2013, la liberté d’expression et d’association a été supprimée. Il ne cesse de répéter que toute manifestation publique sera matée dans le sang.

Récemment, dans la première moitié de 2017, par 2 fois, des amendements à la Loi sur les Partis Politiques ont été rédigés et approuvés par son Parlement et son Sénat, dans le but de lui donner toute liberté pour dissoudre à sa guise n’importe quel Parti Politique. Ces amendements visent en particulier le Parti d’Opposition le CNRP. Lequel Parti, est le seul à pouvoir affronter électoralement son Parti.

Le Roi Norodom Sihamoni, par deux fois, dans un geste symbolique de désapprobation, n’a pas voulu apposer sa signature pour promulguer cette Loi. HUN Sen a utilisé, comme d’habitude, son homme, SAY Chhum, pour signer ses Lois, en l’absence du Roi.

Le Cambodge va devoir organiser les élections pour sa 6ème législature le 29/07/2018. La popularité de HUN Sen et de son Parti, le CPP, s’effrite d’élections en élections. HUN Sen et son Parti, sont conscients de perdre ces élections et leur pouvoir, comme attestent les résultats des enquêtes d’opinion commanditées par lui et son Parti en 2016.

Par des moyens odieux, il a demandé à son Administration, le Ministère de l’Information, l’administration des impôts et le Ministère de l’Intérieur, d’inventer toutes sortes de charges

1 – contre la Presse : en révoquant une trentaine de fréquences Radio et en poussant les Radios locales détentrices de ces fréquences à la fermeture. Le quotidien Cambodia Daily, presse écrite locale, a été sommé de payer un impôt exorbitant de plus de 6 millions de dollars, inventé par son administration. Des harcèlements contre les Journalistes locaux ont contraint la Radio Free Asia de cesser toutes ses opérations au Cambodge.

2 – contre les ONGs qui œuvrent en faveur de la démocratie (NDI) ou de la protection de l’Environnement et des forêts (Mother Nature).

Les condamnations par la Communauté Internationale, dont l’Union Européenne et les Etats-Unis, ont provoqué des répercutions dont HUN Sen a sous-estimé la portée et risquent d’affaiblir son Régime. Il a voulu se persuader que le soutien de la Chine serait franc et massif pour contrebalancer les réactions occidentales. Cependant, après avoir passé quelques jours en Chine, immédiatement après l’arrestation de KEM Sokha, HUN Sen a réalisé que le soutien de la Chine n’était pas aussi franc et massif que ce qu’il avait espéré.

La Chine, comme n’importe quelle Grande puissance, doit bâtir sa stratégie géopolitique régionale en tenant compte de la solidité de ses Partenaires. Le Cambodge de HUN Sen, en l’occurrence, avec sa dictature sans soutien populaire, représente pour la Chine un maillon faible.

Les Etats-Unis, ayant reçu des attaques verbales et frontales de HUN Sen et de ses organes de Presse, ont réagi par le biais de la Conférence de Presse donnée par son Ambassadeur posté à Phnom Penh. Toutes les accusations de HUN Sen ont été qualifiées de sans fondement et fausses. La tension a monté d’un cran quand les Etats-Unis ont décidé de suspendre les Visas applicables aux hauts dignitaires du Ministère des Affaires Etrangères de HUN Sen. Une forme de sanction diplomatique à l’encontre de HUN Sen.

Le Parlement Européen, dans la nuit du 14 Septembre 2017, en pleine session, a adopté dans les termes les plus sévères une Résolution condamnant l’arrestation et l’incarcération de KEM Sokha et demandé instamment sa libération immédiate et inconditionnelle. Mme Federica Mogherini (Chef de la Diplomatie Européenne), dans son intervention au Parlement Européen a exprimé sa vive inquiétude en ce qui concerne la détérioration du climat Politique au Cambodge : “il ne peut exister de développement sans le respect des droits de l’homme et les garanties démocratiques”. Elle a souligné que des leviers d’actions possibles sont à considérer pour qu’un climat politique sain en vue des prochaines élections de 2018 soit garanti. Des projets à long terme entre l’Union Européenne et le Cambodge pourraient être suspendus. Le statut dont bénéficie le Cambodge en ce qui concerne les tarifs douaniers préférentiels (Everything But Arms) a été mentionné. La révocation de ce statut par l’Union Européenne représenterait une menace réelle pour HUN Sen.

Il y a quelques jours, HUN Sen a abaissé le ton de ses attaques. Il vient de dire qu’il aimerait entamer des négociations globales avec les Etats-Unis. Il bat ainsi en retraite. HUN Sen est un paria non fréquentable. De plus, il a besoin d’exporter ses vêtements et ses chaussures (manufacturés dans des usines dignes de l’esclavage moderne, des ouvrières s’évanouissent régulièrement tant les conditions de travail sont inhumaines).

Les sanctions économiques qui se profilent à l’encontre du Régime de HUN Sen par les Etats-Unis et l’Union Européenne inquiettent les investisseurs. Le Cambodge a exporté en 2016 6,6 milliards de dollars les produits des usines de confection (Vêtements et Chaussures), dont 4 milliards de dollars (60,60%) vers l’Union Européenne, et 2,1 milliards de dollars (31,81%) vers les Etats-Unis. Dans la situation de crise politique actuelle, des sanctions économiques devront être sérieusement considérées par les Etats-Unis et l’Union Européenne.

2 – Conséquences de la politique belliqueuse de HUN Sen

1 – Crise de confiance vis à vis des investisseurs

Cette crise a révélé aux yeux des investisseurs que HUN Sen et son Régime sont incapables d’assurer un socle sain pour les investisseurs qui ont besoin à moyen et long terme d’un climat politique stable (la guerre fait peur), du respect des droits de l’homme, de l’état de droit et de la démocratie, comme a souligné Mme Federica Mogherini. Il est temps pour les investisseurs de se poser la question s’il faut rester ou partir.

Si négociations il y a, HUN Sen doit savoir que les revendications stipulées dans la résolution du Parlement Européen du 14 septembre 2017 en sont un pré-requis.

2 – Crise de confiance au sein du CPP

Cette crise politique a également révélé aux membres et aux cadres du parti de HUN Sen que les attaques récentes qu’il a menées depuis 2 semaines ne font qu’affaiblir le Parti et à ce titre l’unité du Parti risque de se fissurer. Le CPP va devoir se présenter aux élections prochaines avec un handicap supplémentaire où sa popularité s’effondre.

3 – La vraie nature du Régime de HUN Sen

Cette crise a montré la vraie nature du Régime dictatorial de HUN Sen. Elle a fait état de la situation politique réelle du Cambodge après les Accords de Paix de Paris sur le Cambodge signés il y a 26 ans par 19 pays. Le Cambodge de HUN Sen n’a respecté ni l’esprit, ni les termes de ces accords. Il est temps que les pays Coprésidents de la Conférence de Paix de Paris sur le Cambodge (La France et l’Indonésie) reprennent l’initiative pour éviter une autre guerre dans ce pays.

HUN Sen joue gros et mal !

Un faible qui veut se persuader qu’il est fort : un lâche !

18 Sep 2017

#cambodge : HUN Sen déclenchera la GUERRE civile, s’il perd les élections !

Hun sen veut la guerre

 

La communauté internationale, sous l’égide de la France, s’est rendue au chevet du Cambodge pour mettre fin à la guerre civile, qui a sévi de 1970 à 1991, par la signature des accords de Paix de Paris du 23 Octobre 1991. Le Cambodge de HUN Sen d’alors a apposé sa signature, mais les Gouvernements successifs de HUN Sen n’ont jamais respecté l’esprit de ces accords. Ces derniers prévoient le respect des droits de l’Homme, la tenue d’élections libres et équitables et une  démocratie pluraliste.

Le 4 Juin 2017, le Peuple du Cambodge sera appelé à voter pour renouveler les chefs de Commune et leurs conseillers.

Les élections approchent, HUN Sen et son Parti, le CPP, dont la popularité ne cesse de s’effriter, prévoient une débâcle électorale. Cette semaine, à plusieurs reprises, HUN Sen a répété sa rhétorique de guerre civile et a exhorté son armée à déclencher cette guerre si son parti perd les élections.

Depuis les élections législatives de 2013 HUN Sen a pris toutes les mesures pour supprimer la Liberté de manifester et de s’assembler pour bâillonner le Peuple. En parallèle il a pris des mesures, anti-constitutionnelles, pour menacer, intimider le plus grand parti d’Opposition, le CNRP et ses dirigeants. Il a fait récemment voter des amendements à la Loi sur les partis politiques en se donnant le pouvoir de suspendre ou de dissoudre à sa guise tout parti politique.

Le Roi Norodom Sihamoni a pris la décision de ne pas cautionner ces amendements à cette loi en refusant d’apposer sa signature. SAY Chhum, le président du Sénat, l’Homme de HUN Sen, les a signés à sa place.

Le 20 Mars 2017, le Roi a lancé un appel à la population à aller voter le 4 Juin 2017, appel solennel et vibrant :

“Les élections communales du 4 Juin sont des élections universelles, à bulletin secret, en accord avec la démocratie pluraliste. Allez voter sans vous soucier de la répression, de la menace ou de l’intimidation de qui que ce soit ou de quel parti que ce soit.

Je vous invite à exercer votre droit et votre liberté de vote selon votre conscience en faveur du candidat de tel ou tel parti en qui vous avez confiance.”

 

Cette prise de position du Roi en faveur de la démocratie pluraliste contraste fortement avec la rhétorique de Guerre de HUN Sen ou avec la “démocratie” de HUN Sen selon laquelle : “je vous laisse voter, à condition que vous votiez pour moi ! Mais si vous votez contre moi je vous fais la Guerre”.

Le Peuple du Cambodge a suffisamment souffert des guerres destructrices pendant des décennies. Il n’en veut plus.

L’enjeu des élections du 4 Juin 2017 est l’occasion pour le Peuple du Cambodge d’aller voter pour la PAIX, pour une paix durable, pour la Liberté et la Justice, pour un développement durable et équitable pour tous, non destructeur du Pays et de la Culture, pour une démocratie locale, pour le respect des droits de l’Homme et des accords de Paix de Paris.

A la rhétorique de GUERRE CIVILE de HUN Sen, nous répondons par la PAIX, une vraie PAIX pour le Cambodge.

Si par malheur HUN Sen et son Armée déclenchent la Guerre civile contre le Peuple du Cambodge, il la perdra. Il le sait.

On ne gagne jamais une guerre contre son Peuple !

 

***

 

A lire et à écouter :

#Cambodge : Réactions vis à vis de la menace de guerre civile de HUN Sen (en khmer)

 

#cambodge : Le parti CPP de HUN Sen va perdre les élections communales, jusque dans ses bastions !

 

#cambodge : Le Parti de HUN Sen perdrait 30 % de Communes selon un sondage interne du CPP (son parti)

 

#cambodge : Le parti CNRP pourrait gagner au moins 60 % de sièges aux élections communales du 4 Juin 2017

 

14 May 2017