ci

#Cambodge : Moi, HUN Sen, VOLEUR et FIER de l’être

Editorial

Moi, HUN Sen, VOLEUR et FIER de l’être !

J’aimerais dire haut et fort au Monde entier que je viens de gagner les élections sénatoriales. J’ai raflé tous les 58 sièges de Sénateurs. Cela représente 100% de sièges attribuables. C’est la première fois, dans toute l’histoire des élections sur cette planète, que l’on peut trouver un résultat aussi merveilleux pour un Parti politique, le mien, le CPP. Vous vous posez la question de savoir comment j’ai pu réussir un tel exploit. Alors que les autres Dictateurs n’ont osé affiché que des résultats proches et en dessous de 100%. En fait, j’aurais pu même afficher plus de 100% si j’avais voulu. Puisque la notion de pourcentage est quelque chose de trop abstrait pour vous.

Avant de revenir à votre question sur mon exploit, j’aimerais vous dire que ces élections étaient Libres, Justes et Equitables. Libres, parce qu’UNIQUEMENT mes amis ont LIBREMENT voté pour moi. Justes, parce que les membres du Comité des Elections travaillent UNIQUEMENT pour moi. Equitables, parce que mon Parti a mené des campagnes TOUT SEUL sans adversaires. Donc c’est normal que je gagne 100% des sièges. Avant d’en arriver là, moi HUN Sen, qu’ai je fait pour être aussi fort ?

Je vais vous livrer mes secrets : Pour gagner une élection à 100%, quelle qu’elle soit, il faut absolument éliminer tous ses adversaires, surtout ceux qui vous empêchent de gagner 100% des sièges. Qu’ai je fait ?

1 – D’abord, j’ai décidé de supprimer les libertés de s’assembler et de manifester, d’éliminer toutes formes de critique envers mon régime. J’en ai marre de voir des millions de cambodgiens manifester contre moi. Les médias, Cambodia Daily et autres doivent disparaître. C’est ce que j’ai fait.

2 – Ensuite, j’ai commencé par accuser les dirigeants du Parti d’Opposition de traîtres. J’en ai ensuite mis un en prison et pas des moindres. Vous savez comment il s’appelle ? KEM Sokha, le Président du CNRP.

3 – Enfin j’ai utilisé mes hommes de main (les magistrats, les députés, les sénateurs, les membres du Conseil Constitutionnel, les princes du Palais), ma police, mon Armée et tous ceux qui acceptent de se vendre pour m’aider à éliminer mes adversaires. Le but était de dissoudre purement et simplement leur Parti Politique. Ainsi j’ai dissout et éliminé le CNRP de KEM Sokha. Pourquoi fallait-il dissoudre ce Parti qui me gêne ? Tout simplement pour m’attribuer tous ses sièges de députés (55), de Conseillers Municipaux (5007), de Sénateurs (au moins 25). N’ai je pas ainsi volé les sièges de mes adversaires ? Quelle question ! C’est évident que j’ai volé les sièges de mes adversaires. Suis-je fier ? Oui je le suis. Mais pourquoi ne le serais-je pas? Parce que je veux montrer au Monde que chez les Khmers Rouges, la notion de dignité et d’honneur n’existe pas. 

 

Phnom Penh Post – CPP claims all 58 seats up for grabs in Senate

 

Cambodia’s ruling party sweeps Senate election after crackdown

Cambodia ruling party sweeps Senate vote in absence of opposition

 

Cambodia’s ruling party has sure lock on Senate election

 

ការបោះឆ្នោត​ព្រឹទ្ធសភា​បាន​បញ្ចប់​ដោយ​គ្មានបក្ស​ប្រឆាំង​ និង​ចំណាប់​អារម្មណ៍​ពី​ពលរដ្ឋ

លោក​ទេព នីថា មន្ត្រី​​គណៈកម្មាធិការ​រៀបចំ​ការ​បោះ​ឆ្នោត(គ.ជ.ប.)​ចូល​រួម​ក្នុង​កិច្ច​ប្រជុំ​ភាគី​ពាក់ព័ន្ធ​ការ​បោះឆ្នោត​ព្រឹទ្ធ​សភា​ជាតិ​នីតិកាល​​ទី​៤​កាលពី​ថ្ងៃទី​២៥ កុម្ភៈ ២០១៨​ នៅ​ទីស្នាក់​ការ​កណ្តាល​​របស់​គ.ជ.ប.​ រាជ​ធានី​ភ្នំពេញ​​ ប្រទេស​​កម្ពុជា។ (ទុំ ម្លិះ/VOA)

គ.ជ.ប បង្ហាញថាបក្សប្រជាជនកម្ពុជាឈ្នះអាសនៈព្រឹទ្ធសភាទាំងអស់

 

 

25 Feb 2018

កុំអោយ ហ៊ុន សែន លួចស្ដាប់ ទូរស័ព្ទ និង យកសារ យើង បានទៀត !

កុំអោយ ហ៊ុន សែន លួចស្ដាប់ ទូរស័ព្ទ

និង យកសារ យើង បានទៀត !

DON’T LET HUN SEN

WIRETAP YOUR PHONE CALLS AND

INTERCEPT YOUR MESSAGES ANY MORE !

OUR RECOMMENDATIONS

Don’t use the call and SMS services provided

by the Mobile Operators present in Cambodia. 

They all work for HUN Sen.

 

1 – Protect your messages and your VoIP Calls using :

WhatsApp or Signal

2 – Protect your identity and secure your messages 

Conversations  (Android)

ChatSecure (iOS)

Everything will be encrypted : message, photo, audio/video, Geographic position. Join and create Group Conversation.

3 – Protect your Calls by TLS/SRTP using

Linphone or Zoiper 

4 – Protect your Audio/Video calls between two Desktops

Jitsi uses end to end audio/video encryption using ZRTP.

Jitsi Meet (Android) provides Video Conferencing with ZRTP encryption.

 

#cambodia : WIRE-TAPPING : your calls, SMS, messages & emails intercepted by HUN Sen

23 Feb 2018

#Vœux : Cambodge Info vous souhaite une excellente Année 2018

vishnu

សន្តិភាពនិងសុភមង្គលសម្រាប់ប្រជាពលរដ្ធខ្មែរ

ទាំងមូល អាចមានបានលុះត្រាតែយើងរក្សាឯកភាពជាតិអោយបានរឹងមាំ

ហើយធារនារការពារសិទ្ធិមនុស្ស និងគោរពនីតិរដ្ធអោយបានពេញលេញ។

យើងប្ដេជ្ញាស្ថាបនាគ្រឹះលិទ្ធិប្រជាធិបតេយ្យ

សំរាប់ស្រុកខ្មែរអោយបានរឹងមាំតទៅទៀត​។

ក្នុងឱកាសចូលឆ្នាំសាកល ២០១៨

សូមលោក លោកស្រីទទូលនូវ

សេចក្ដីសុខ សេចក្ដីចម្រើន កុំបីឃ្លៀងឃ្លាតឡើយ។

យើងកុំភ្លេចលោកកឹម សុខា

ដែលគេបានដាក់គុក យ៉ាងអយុត្តិធម៌៤ខែហើយ ​។

 

*

Only Cambodia as a united nation respectful of

Human Rights and the Rule of Law

can bring peace and happiness to the People of Cambodia.

Together we resolute to consolidate

the fondations of democracy in Cambodia !

We wish you all a Prosperous and Happy New Year 2018 !

Remembering KEM Sokha

who has been unjustly imprisoned for 4 months !

*

Seul le Cambodge en tant que nation unie respectueuse

des Droits de l’Homme et de l’Etat de Droit

peut apporter la paix et le bonheur au Peuple du Cambodge.

Ensemble nous continuons à consolider

les fondations de la démocratie au Cambodge !

Nous vous souhaitons une Bonne et Heureuse Année 2018 !

Sans oublier KEM Sokha

injustement emprisonné depuis 4 mois !

Le chef de l’opposition Kem Sokha le 28 mai 2017 durant une interview au Cambodge.

29 Dec 2017

#Cambodge : La démocratie et l’état de droit foulés au pied par HUN Sen

La limite sans fin de la folie de HUN Sen !

RÉGNER EN AUTOCRATE !

ធ្វើអាក្រក់បានបាប កម្មអាក្រក់!

Pourquoi HUN Sen a t-il besoin d’amender la Constitution, alors qu’il dispose de tous les instruments au service de sa DICTATURE ? Qu’il continue à détruire les fondements de la démocratie et fouler au pied l’Etat de droit ! Au moins il a le mérite d’être fidèle à lui même. 

 

Les instruments de la DICTATURE de HUN Sen :

Son Palais Royal,

Son Conseil Constitutionnel, son Sénat, son Parlement,

Sa Justice, ses Magistrats, ses Avocats,

Ses Armées, sa Police, ses Milices,

Sa Presse, ses Médias : Télévisions, Radios, Journaux et

Ses Okhna : les tycoons véreux qui pillent les ressources du Cambodge pour HUN Sen !

 

Pourquoi HUN Sen a-t-il encore besoin de faire campagne pour les élections prochaines, alors qu’il est sûr de les remporter tout seul sans adversaires ?

Le NEC (sa Commission Nationale pour les Elections) n’est qu’une mascarade ! Ces élections ne seront qu’un simulacre, une mise en scène fallacieuse de HUN Sen. Les résultats de ces élections ne seront reconnus que de lui seul. HUN Sen acclamera haut et fort qu’il aura gagné ces élections.

Lui seul sera fier de ses actes ! Personne d’autre !

Son karma va le poursuivre tragiquement dans sa conscience !

 

Cambodia's Prime Minister Hun Sen waits to attend Independence Day celebrations in Phnom Penh, Cambodia, Nov. 9, 2017.

 

CPP set to sweep Senate

Kheng seeks constitutional ban on individuals harming Cambodia’s ‘interests’

 

អ្នក​វិភាគ​និង​បក្ស​ប្រឆាំង​ថា​រដ្ឋាភិបាល​គ្រោង​ធ្វើ​វិសោធនកម្ម​រដ្ឋធម្មនុញ្ញ​ជា​ការ​ពង្រឹង​អំណាច

លោ​ក​ស ខេង​៖ ​លោក​នាយក​​រដ្ឋមន្ត្រី​​ហ៊ុន សែន​​ចង់​​ឲ្យ​​កែ​​រដ្ឋធម្មនុញ្ញ​​បី​​ចំណុច​​នា​ពេល​ខាងមុ​ខ​

 

អ្នកវិភាគបារម្ភថា កម្ពុជាជួបគ្រោះថ្នាក់បើកែប្រែរដ្ឋធម្មនុញ្ញតាមឆន្ទៈមនុស្សមួយក្រុម​

29 Dec 2017

#Cambodge : #Walmart envoie un avertissement au gouvernement de HUN Sen

Que disait #Walmart dans sa lettre à Ith Sam Heng,

ministre du travail de HUN Sen ?

1 – Notre croissance au Cambodge dépend d’un environnement propice aux affaires. La stabilité, la prévisibilité et l’Etat de droit forment la pierre angulaire de notre engagement dans le Monde et nous permettent de réaliser des engagements et des investissements à long terme sur un marché.

2 – De plus nos clients exigent un niveau de standard élevé quant aux conditions sociales et de travail dans les pays desquels nous importons nos produits. Comme nous sommes tenus à ce niveau de standard élevé, nous demandons à votre gouvernement de bien vouloir continuer à améliorer les conditions de travail des ouvriers dans les usines cambodgiennes et de traiter notre gouvernement et notre société civile avec équité, en accord avec les normes et les standards internationaux. De même nous apprécions que vous accordiez des droits aux cambodgiens qui choisissent de travailler à l’étranger et que vous protégiez ces droits.

ក្រុមហ៊ុន Walmart អាមេរិក​រម្លឹក​រដ្ឋាភិបាល​កម្ពុជា​អំពី​លក្ខខណ្ឌ​ខ្លះ​ដើម្បី​ជា​ថ្នូរ​នឹង​ការ​បន្ត​បញ្ជា​ទិញ

 

“កម្ពុជា​អាច​បាត់បង់​ក្រុម​អ្នក​បញ្ជា​ទិញ​ផលិតផល​កាត់ដេរប្រសិន​បើ​មិន​គោរព​លក្ខខណ្ឌ​ការងារ”

 

 

28 Dec 2017

#Cambodge : Dissolution du CNRP : désormais HUN Sen ne pourra plus dormir tranquille

hun sen le détesté

 

PM warns party of complacency in leaked audio

 

សុខភាព​លោក ហ៊ុន សែន ចាប់​ផ្ដើម​ទ្រុឌទ្រោម​ខណៈ​លោក​ថា​អាច​កាន់​អំណាច​៣០ឆ្នាំ​ទៀត

 

HUN Sen et sa bande ont tous très peur

des conséquences de leur Politique suicidaire !

#cambodge : De quoi HUN Sen a t-il réellement peur ?

05 Dec 2017

#France : 26ème commémoration des Accords de Paix de PARIS sur le #Cambodge

 

Le 23 Octobre 1991,

la France et l’Indonésie présidaient

la Conférence de Paix de Paris sur le Cambodge 

 

appel de Kem Sokha à la France et à l'Indonésie 2

 

 

ICJ et 54 autres organisations envoient une lettre au Secrétaire Général des Nations Unies @antonioguterres

 

Le #Cambodge doit reprendre la voie d’une démocratie pluraliste : #France Diplomatie

 

#cambodge : 25ème commémoration des accords de paix de Paris

accords-de-paix-de-paris

 

La #France doit élever sa voix pour dénoncer toute forme de Dictature où qu’elle soit

 

appel à la France

23 Oct 2017

#Cambodge : HUN Sen fait trembler les investisseurs chinois. La #Chine veut intervenir !

La Chine s’éveille …

Elle a peur pour ses investissements !

La crise politique provoquée par HUN Sen (emprisonnement de KEM Sokha et son projet de dissolution du parti d’Opposition le CNRP) et les menaces de sanctions économiques envoyées par les Etats-Unis et l’Union Européenne font trembler les investisseurs chinois.

S’il y a des sanctions économiques concrètes contre HUN Sen, on peut s’attendre à plusieurs répercussions :

1 – Crises économiques et sociales majeures : Les usines de vêtements et de chaussures vont fermer. Nous verront également des immeubles “gratte-ciels” en cours de construction (avec les capitaux chinois) laissés en abandon. Mais rassurez-vous Phnom Penh ne sera pas une ville fantôme. Par contre en Chine il existe des villes fantômes. 

2 – L’instabilité politique et surtout la Guerre font peur. Les investisseurs chinois, malaisiens, taïwanais, singapouriens, thaïlandais etc… vont lâcher HUN Sen du jour au lendemain.

3 – Crise de confiance et de mécontentement énorme au sein du CPP : HUN Sen ne sera plus un chef respectable. Il casse les tirelires des magnats à Phnom Penh.

4 – L’article du GlobalTimes résume exactement la peur que ressentent les investisseurs chinois (la Chine étant le premier investisseur au Cambodge). Etant incapable d’aider économiquement HUN Sen à écouler ses vêtements et chaussures (ceux des chinois sont moins chers que ceux de HUN Sen) elle ne peut que lui conseiller d’assouplir sa position vis à vis du CNRP.  La Chine irait même plus loin. Elle chercherait à apaiser ses relations avec le parti d’Opposition, le CNRP. En pareille circonstance, la Chine pourrait même inviter KEM Sokha à visiter la Chine. Elle avait adopté cette attitude vis-à-vis de Mme Ang San Suu Kyi quand la Chine s’est aperçue que les militaires en Birmanie n’étaient plus défendables. Une façon de se racheter pour protéger ses intérêts.

La Chine va-t-elle apporter son aide

pour débloquer la crise politique actuelle ?

Political turmoil may threaten Cambodia’s hard-won economic achievements

A close watch needs to be kept on the tense political situation in Cambodia, which is a popular destination for Chinese investors. The Southeast Asian country has experienced strong economic growth in recent years, but its success may be threatened by possible political turmoil.

Political stability is a necessity for a nation to prosper and develop, especially a country like Cambodia, whose economy has traditionally been supported by tourism and garment exports. 

Letting the situation in Cambodian deteriorate would scare off foreign tourists and investors and deal a heavy blow to the local economy.

As an important economic partner of Cambodia, China will pay close attention to the situation in the Southeast Asian country and willingly provide the necessary help.

22 Oct 2017

#Cambodge : Les Etats-Unis renouvellent leur appel pour la libération de KEM Sokha

L’Assemblée de HUN Sen vient d’adopter les amendements aux lois sur les élections afin de s’attribuer les sièges du Parti d’Opposition, le CNRP.

Les Etats-Unis, par la voix du Département d’Etat, ont exprimé leur profonde inquiétude quant à la dépossession de leur voix pour plusieurs millions de votants. Ils demandent aux autorités gouvernementales de considérer les implications sérieuses de leur action.

Les Etats-Unis renouvellent leur appel pour que KEM Sokha soit libéré.

 

Press Statement

Heather Nauert
Department Spokesperson
Washington, DC
October 16, 2017


We are deeply concerned by the National Assembly’s passage of amendments to Cambodia’s Election Law today. If ratified, these amendments, in conjunction with the lawsuit by the Cambodian Ministry of Interior to dissolve the Cambodia National Rescue Party (CNRP), would effectively disenfranchise the millions of people who voted for the CNRP in the 2013 and 2017 elections.

Genuine competition is essential to democracy and to the legitimacy of the 2018 national elections. History proves that suppressing legitimate political activity leads to more long-term instability, rather than less. We urge government officials to consider the serious implications of their recent actions.

We renew our call that the leader of the CNRP—Kem Sokha—be released from prison.

 

សហរដ្ឋ​អាមេរិក​បារម្ភ​ពី​វិសោធនកម្ម​ច្បាប់​បោះឆ្នោត​នៅកម្ពុជា

U.S. renews call for Cambodia to release opposition leader from prison

Photo published for U.S. renews call for Cambodia to release opposition leader from prison

 

CPP plans to reallocate legislative, local council seats get assembly nod

Breaking: National Assembly passes election law amendments to allow CNRP seat distribution

Content image - Phnom Penh Post

More parties to accept seats

17 Oct 2017

#Cambodge : Norodom Ranariddh se soumet à HUN Sen

Norodom Ranariddh ne vaut guère plus

qu’un banal Serviteur de la Dictature !

Norodom Ranariddh, dans l’interview qu’il vient d’accorder à Reuters, vient de réaffirmer sa position de soumission à HUN Sen. Son parti, avec un autre parti créé de toute pièce par HUN Sen, a déposé une requête pour dissoudre le Parti d’Opposition, le CNRP. Cette dernière a été utilisée par SAR Khéng pour formellement demander à la cour suprême de le dissoudre.

Norodom Ranariddh, au jour du 5ème anniversaire de la mort de Norodom Sihanouk, son père, vient de montrer au Peuple du Cambodge qu’il a choisi de collaborer avec la dictature de HUN Sen.

En acceptant sa vassalité à HUN Sen, Norodom Ranariddh salit l’image de la royauté khmère. Il trahit, par cette soumission à HUN Sen, l’âme des milliers de combattants morts pour leurs idéaux. Il a foulé aux pieds l’Honneur et la Dignité de la Royauté Khmère.

 

N’a t-il pas tué la Royauté Khmère ?

 

Cambodia’s political prince submits to its strongman

Photo published for Cambodia's political prince submits to its strongman

15 Oct 2017

#cambodge #ArrestationDeKemsokha : Pour une intervention du Roi Norodom Sihamoni

Pour une intervention du Roi Norodom Sihamoni

 

King Sihamoni

Le Roi dispose de tous les pouvoirs

que lui confère la Constitution du Cambodge.

Le Chef du parti d’Opposition KEM Sokha a été arrêté par HUN Sen dans la nuit du 2 au 3 septembre. Depuis, il est toujours en prison.

Hun Sen a mis en route sa machine judiciaire pour dissoudre le Parti CNRP. Le Peuple du Cambodge a élu en 2013, 55 députés (sur 123) qui le représentent à l’Assemblée Nationale. En Juin 2017, le Peuple a élu 5007 Conseillers de Commune (43,27%) lors des élections communales avec plus de 3 millions de voix. La dissolution du Parti d’Opposition signifie tout simplement un Coup d’Etat politique de HUN Sen.

Dans la situation actuelle de crise politique sans précédent, le Roi, symbole de l’Unité et de la continuité nationales, ne pourra plus rester silencieux. L’intervention du Roi est plus que nécessaire. Le Cambodge peut à tout moment basculer dans une guerre.

Récemment des voix se sont élevées pour demander l’intervention ou l’arbitrage du Roi Norodom Sihamoni. Nous nous joignons à cet appel pour que le Roi utilise tous les pouvoirs que lui confère la Constitution afin de ramener le Cambodge vers un Etat respectueux des Accords de Paix de Paris signés le 23 Octobre 1991. 

Article 8 de la Constitution :

  • Le Roi est le symbole de l’unité et de la continuité nationales.

  • Le Roi est le garant du respect des droits et libertés des citoyens et

  • du respect des traités internationaux, 

  • en l’occurrence celui “des Accords de Paix de Paris“

 

អតីត​ឧបនាយក​រដ្ឋមន្ត្រី​ ​លឺ ឡាយស្រេង​ ​ស្នើ​ព្រះ​មហាក្សត្រ​ខ្មែរ​ជួយ​ដោះស្រាយ​វិវាទ​នយោបាយ​កម្ពុជា

 

វិភាគ៖ តើតួអង្គណាខ្លះ ដើរតួសំខាន់ ដោះស្រាយវិវាទនយោបាយនៅកម្ពុជា?

13 Oct 2017

#Cambodge : Dissolution du CNRP et projet d’attribution de ses sièges aux partis vassaux de HUN Sen !

Cela concerne 55 sièges de député à l’Assemblée Nationale,

5007 sièges aux Conseils de Commune et

des sièges (25) à attribuer au Sénat !

 

Écoutons la réaction de la Population : Reportage de RFA

HUN Sen ne vaut pas plus qu’un

VULGAIRE VOLEUR !

HUN Sen est en train de voler

les voix de plus de 3 millions d’électeurs !

Les projets d’amendements des lois pour ce faire viennent d’être déposés à l’Assemblée Nationale. Pourquoi HUN Sen a t-il besoin de cette mascarade et de ces 4 lois pour justifier ses manœuvres politiques ?

 

LE PEUPLE VA RÉCLAMER

SES DROITS ET SON POUVOIR !

 

Hun Sen spins demise of CNRP into boon for democracy

Content image - Phnom Penh Post

CPP rewrites rules again, with amendments planned to political laws to redistribute CNRP seats

 

តំណាង​រាស្ត្រ​គណបក្ស​កាន់​អំណាច​ស្នើ​បង្កើត​មាត្រា​ថ្មី​ដើម្បី​បែង​ចែក​អាសនៈ​សភា​របស់​គណបក្ស​ដែល​ត្រូវ​រំលាយ​ចោល

រូបឯកសារ៖ លោក​ ហេង សំរិន ប្រធាន​រដ្ឋសភាជាតិ អង្គុយ​ជាមួយ​លោក​ ងួន ញិល ​អនុប្រធាន​រដ្ឋសភា​ជាតិ ​​​នៅ​ក្នុង​កិច្ច​ប្រជុំ​រដ្ឋសភា​លើកទី​៦​និតិកាល​ទី​៥ ដែល​គ្មាន​តំណាងរាស្រ្ត​គណបក្ស​សង្រ្គោះជាតិ​ណាមួយ​ចូលរូម​ នៅ​វិមាន​រដ្ឋសភា​ កាលពីថ្ងៃ​ចន្ទ​ ទី​៦ ​ខែ​ឧសភា​ ឆ្នាំ​២០១៦​។ ​(ឡេង ឡែន/VOA)

 

 

13 Oct 2017

#Cambodge : Vers un Cambodge inévitablement désertique. Il faut stopper la folie de HUN Sen !

HUN Sen et sa bande mafieuse sont déterminés à

transformer le Cambodge en un désert.

Les forêts disparaissent à un rythme alarmant :

30% de plus en 2016 par rapport à 2015 !

 

Je me rappelle très bien lors d’un voyage en 2011, sur la route vers Preah Vihear, comment les forêts de Prey Lang brûlaient jours et nuits. La carte publiée par l’Université du Maryland le confirme explicitement.

Forest loss data show 2016 increase

Content image - Phnom Penh Post

10 Oct 2017

#Cambodge #CrisePolitique : Appel à la France

appel à la France

09 Oct 2017

#Cambodge : HUN Sen va dissoudre le Parti d’Opposition, le CNRP

HUN Sen EST EN TRAIN DE TUER

LA DÉMOCRATIE AU CAMBODGE !

 

Après avoir incarcéré son Président, KEM Sokha,

HUN Sen met en route sa machine Judiciaire

pour dissoudre le CNRP, le Parti d’Opposition !

 

La Communauté Internationale doit maintenant réagir en imposant des sanctions sévères à l’encontre de ce Régime dictatorial.

 

2017-09-11T030803Z_907670524_RC1C80869430_RTRMADP_3_CAMBODIA-POLITICS-1-940x580

Cambodian government files lawsuit to dissolve main opposition party

Breaking: Interior Ministry files complaint to dissolve CNRP

 

Cambodia takes first legal step to dissolve opposition party

“This is a strongman’s coup d’etat, with Hun Sen shamelessly transforming himself into a dictator for the whole world to see,” said Phil Robertson, deputy Asia director for Human Rights Watch.

 

Cambodia’s largest opposition party on the brink of dissolution

 

Cambodia: Relentless crackdown on peaceful dissent must end

 

ក្រសួងមហាផ្ទៃ​សម្រេច​ប្ដឹង​រំលាយ​បក្ស​ប្រឆាំង​តាម​សំណើ​គណបក្ស​ចំនួន​២

 

Cambodian government files lawsuit to dissolve main opposition party

 

សម្ភាស​មន្ត្រី​សិទ្ធិ​មនុស្ស​បន្ទាប់​ពី​ក្រសួង​មហាផ្ទៃ​ប្ដឹង​រំលាយ​គណបក្ស​ប្រឆាំង

 

 

 

06 Oct 2017

L’Edito #Cambodge : La lâcheté de HUN Sen : il bat en retraite !

Editorial de Cambodge Info

HUN Sen est un lâche

et ne s’attaque qu’aux faibles !

 

media

 

Avec le soutien du Peuple

KEM Sokha est un roc, indestructible !

 

Le chef de l’opposition Kem Sokha le 28 mai 2017 durant une interview au Cambodge.

1 – Aventure belliqueuse de HUN Sen

HUN Sen s’est aventuré dans sa rhétorique de guerre depuis des mois en répétant inlassablement que si son Parti, le CPP, perd les élections, il déclenchera une guerre civile contre la population. HUN Sen veut la guerre. Il a inventé, lui, son Parti  et son Administration, une soit-disant “révolution de couleur” pour incriminer le Parti d’Opposition, le CNRP et les Etats-Unis de vouloir renverser son Régime.

Dans la nuit du 2 au 3 Septembre, il a envoyé sa Police pour arrêter KEM Sokha, illégalement, et l’a incarcéré.

Avant cette arrestation, depuis 2013, la liberté d’expression et d’association a été supprimée. Il ne cesse de répéter que toute manifestation publique sera matée dans le sang.

Récemment, dans la première moitié de 2017, par 2 fois, des amendements à la Loi sur les Partis Politiques ont été rédigés et approuvés par son Parlement et son Sénat, dans le but de lui donner toute liberté pour dissoudre à sa guise n’importe quel Parti Politique. Ces amendements visent en particulier le Parti d’Opposition le CNRP. Lequel Parti, est le seul à pouvoir affronter électoralement son Parti.

Le Roi Norodom Sihamoni, par deux fois, dans un geste symbolique de désapprobation, n’a pas voulu apposer sa signature pour promulguer cette Loi. HUN Sen a utilisé, comme d’habitude, son homme, SAY Chhum, pour signer ses Lois, en l’absence du Roi.

Le Cambodge va devoir organiser les élections pour sa 6ème législature le 29/07/2018. La popularité de HUN Sen et de son Parti, le CPP, s’effrite d’élections en élections. HUN Sen et son Parti, sont conscients de perdre ces élections et leur pouvoir, comme attestent les résultats des enquêtes d’opinion commanditées par lui et son Parti en 2016.

Par des moyens odieux, il a demandé à son Administration, le Ministère de l’Information, l’administration des impôts et le Ministère de l’Intérieur, d’inventer toutes sortes de charges

1 – contre la Presse : en révoquant une trentaine de fréquences Radio et en poussant les Radios locales détentrices de ces fréquences à la fermeture. Le quotidien Cambodia Daily, presse écrite locale, a été sommé de payer un impôt exorbitant de plus de 6 millions de dollars, inventé par son administration. Des harcèlements contre les Journalistes locaux ont contraint la Radio Free Asia de cesser toutes ses opérations au Cambodge.

2 – contre les ONGs qui œuvrent en faveur de la démocratie (NDI) ou de la protection de l’Environnement et des forêts (Mother Nature).

Les condamnations par la Communauté Internationale, dont l’Union Européenne et les Etats-Unis, ont provoqué des répercutions dont HUN Sen a sous-estimé la portée et risquent d’affaiblir son Régime. Il a voulu se persuader que le soutien de la Chine serait franc et massif pour contrebalancer les réactions occidentales. Cependant, après avoir passé quelques jours en Chine, immédiatement après l’arrestation de KEM Sokha, HUN Sen a réalisé que le soutien de la Chine n’était pas aussi franc et massif que ce qu’il avait espéré.

La Chine, comme n’importe quelle Grande puissance, doit bâtir sa stratégie géopolitique régionale en tenant compte de la solidité de ses Partenaires. Le Cambodge de HUN Sen, en l’occurrence, avec sa dictature sans soutien populaire, représente pour la Chine un maillon faible.

Les Etats-Unis, ayant reçu des attaques verbales et frontales de HUN Sen et de ses organes de Presse, ont réagi par le biais de la Conférence de Presse donnée par son Ambassadeur posté à Phnom Penh. Toutes les accusations de HUN Sen ont été qualifiées de sans fondement et fausses. La tension a monté d’un cran quand les Etats-Unis ont décidé de suspendre les Visas applicables aux hauts dignitaires du Ministère des Affaires Etrangères de HUN Sen. Une forme de sanction diplomatique à l’encontre de HUN Sen.

Le Parlement Européen, dans la nuit du 14 Septembre 2017, en pleine session, a adopté dans les termes les plus sévères une Résolution condamnant l’arrestation et l’incarcération de KEM Sokha et demandé instamment sa libération immédiate et inconditionnelle. Mme Federica Mogherini (Chef de la Diplomatie Européenne), dans son intervention au Parlement Européen a exprimé sa vive inquiétude en ce qui concerne la détérioration du climat Politique au Cambodge : “il ne peut exister de développement sans le respect des droits de l’homme et les garanties démocratiques”. Elle a souligné que des leviers d’actions possibles sont à considérer pour qu’un climat politique sain en vue des prochaines élections de 2018 soit garanti. Des projets à long terme entre l’Union Européenne et le Cambodge pourraient être suspendus. Le statut dont bénéficie le Cambodge en ce qui concerne les tarifs douaniers préférentiels (Everything But Arms) a été mentionné. La révocation de ce statut par l’Union Européenne représenterait une menace réelle pour HUN Sen.

Il y a quelques jours, HUN Sen a abaissé le ton de ses attaques. Il vient de dire qu’il aimerait entamer des négociations globales avec les Etats-Unis. Il bat ainsi en retraite. HUN Sen est un paria non fréquentable. De plus, il a besoin d’exporter ses vêtements et ses chaussures (manufacturés dans des usines dignes de l’esclavage moderne, des ouvrières s’évanouissent régulièrement tant les conditions de travail sont inhumaines).

Les sanctions économiques qui se profilent à l’encontre du Régime de HUN Sen par les Etats-Unis et l’Union Européenne inquiettent les investisseurs. Le Cambodge a exporté en 2016 6,6 milliards de dollars les produits des usines de confection (Vêtements et Chaussures), dont 4 milliards de dollars (60,60%) vers l’Union Européenne, et 2,1 milliards de dollars (31,81%) vers les Etats-Unis. Dans la situation de crise politique actuelle, des sanctions économiques devront être sérieusement considérées par les Etats-Unis et l’Union Européenne.

2 – Conséquences de la politique belliqueuse de HUN Sen

1 – Crise de confiance vis à vis des investisseurs

Cette crise a révélé aux yeux des investisseurs que HUN Sen et son Régime sont incapables d’assurer un socle sain pour les investisseurs qui ont besoin à moyen et long terme d’un climat politique stable (la guerre fait peur), du respect des droits de l’homme, de l’état de droit et de la démocratie, comme a souligné Mme Federica Mogherini. Il est temps pour les investisseurs de se poser la question s’il faut rester ou partir.

Si négociations il y a, HUN Sen doit savoir que les revendications stipulées dans la résolution du Parlement Européen du 14 septembre 2017 en sont un pré-requis.

2 – Crise de confiance au sein du CPP

Cette crise politique a également révélé aux membres et aux cadres du parti de HUN Sen que les attaques récentes qu’il a menées depuis 2 semaines ne font qu’affaiblir le Parti et à ce titre l’unité du Parti risque de se fissurer. Le CPP va devoir se présenter aux élections prochaines avec un handicap supplémentaire où sa popularité s’effondre.

3 – La vraie nature du Régime de HUN Sen

Cette crise a montré la vraie nature du Régime dictatorial de HUN Sen. Elle a fait état de la situation politique réelle du Cambodge après les Accords de Paix de Paris sur le Cambodge signés il y a 26 ans par 19 pays. Le Cambodge de HUN Sen n’a respecté ni l’esprit, ni les termes de ces accords. Il est temps que les pays Coprésidents de la Conférence de Paix de Paris sur le Cambodge (La France et l’Indonésie) reprennent l’initiative pour éviter une autre guerre dans ce pays.

HUN Sen joue gros et mal !

Un faible qui veut se persuader qu’il est fort : un lâche !

18 Sep 2017

#cambodge : La #Chine n’a rien compris à la “Révolution de Couleur” de HUN Sen

XI à HUN Sen : C’est quoi la “Révolution de Couleur “?

HUN Sen à XI : Nos “savants” vont vous le dire !

 

Dans son histoire la Chine a connu la Révolution Culturelle qui a tué des millions de chinois.

Aujourd’hui elle veut comprendre la “Révolution de Couleur” inventée de toute pièce par HUN Sen et son parti le CPP. Un “Think Tank” sino-cambodgien serait mis en place pour mener des enquêtes avec l’aide des “savants” de HUN Sen.

Lesquels “savants” excellent dans tous les domaines, la cartographie et autres, particulièrement les mensonges et les calomnies.

Government’s preoccupation with ‘colour revolution’ reveals misunderstandings

Xi Jinping, president of China and the Communist Party, and Prime Minister Hun Sen shake hands in October last year at the Peace Palace in Phnom Penh.

 

15 Sep 2017

Sanctions contre le #cambodge : Interdiction de visa B1, B2 par l’Ambassade des Etats-Unis à Phnom Penh

United States of America, Department of Stateស្ថានទូតសហរដ្ឋអាមេរិកនៅកម្ពុជា

L’Ambassade des Etats-Unis à Phnom Penh suspend l’attribution de visa B1 et B2, B1/B2 aux officiels du Ministère des Affaires Etrangères de HUN Sen (du rang de directeur au rang de ministre) et aux membres de leur famille.

 

ព័ត៌មានស្តីពីការផ្អាកលែងផ្តល់ទិដ្ឋាការប្រភេទមិនមែនអន្តោប្រវេសន៍មួយចំនួននៅប្រទេសកម្ពុជា

ចាប់​ពី​ថ្ងៃ​ទី​១៣ ខែ​កញ្ញា ឆ្នាំ២០១៧ ស្ថានទូត​សហរដ្ឋ​អាមេរិក​ប្រចាំ​ទីក្រុង​ភ្នំពេញ​នៃ​ព្រះរាជាណាចក្រ​កម្ពុជា​នឹង​ផ្អាក​លែង​ចេញ​ទិដ្ឋាការ​ប្រភេទ B1 ប្រភេទ B2 និង​ប្រភេទ B1/B2 ដល់​មន្ត្រី​នៃ​ក្រសួង​ការបរទេស​កម្ពុជា​ដែល​មាន​តួនាទី​ចាប់​ពី​ថ្នាក់​អគ្គនាយក​រហូត​ដល់​ថ្នាក់​ដឹកនាំ​កំពូល​នៃ​ក្រសួង​នេះ និង​សមាជិក​ក្រុម​គ្រួសារ​របស់​ពួកគេ ដោយ​មាន​ករណី​លើកលែង​តិច​តួច​ប៉ុណ្ណោះ​។

 

Photo published for Notice on the Suspension of Certain Non-Immigrant Visas | U.S. Embassy in Cambodia

As of September 13, the U.S. Embassy in Phnom Penh, Cambodia has discontinued issuing B1, B2, and B1/B2 visas for Cambodian Ministry of Foreign Affairs employees, with the rank of Director General and above, and their families, with limited exceptions.

Under Section 243(d) of the Immigration and Nationality Act, when so requested by the Secretary of Homeland Security due to a particular country’s refusal to accept or unreasonably delay the return of its nationals, the Secretary of State must order consular officers to suspend issuing visas until informed by the Secretary of Homeland Security that the country in question has accepted the individuals.

If you are subject to this visa suspension and you choose to apply, we will interview you but will not be able to issue a visa until the suspension is lifted. Please consider this carefully before you apply.

Application fees will not be refunded.

13 Sep 2017

#cambodge #ArrestationdeKEMSokha: Pétition à Mr. Emmanuel Macron Président de la République Française @EmmanuelMacron

Le chef de l’opposition Kem Sokha le 28 mai 2017 durant une interview au Cambodge.

Télécharger la pétition en français

 

[pdfjs-viewer url=http://cambodgeinfo.com/wp-content/uploads/2017/09/PETITION-A-MONSIEUR-EMMANUEL-MACRON-postal.pdf viewer_width=600px viewer_height=800px fullscreen=true download=true print=true]

Télécharger la pétition en khmer

 

[pdfjs-viewer url=http://cambodgeinfo.com/wp-content/uploads/2017/09/PETITION-au-Président-Emmanuel-MACRON_09sept2017_KH-1.pdf viewer_width=600px viewer_height=800px fullscreen=true download=true print=true]

 

12 Sep 2017

#cambodge : Arrestation et emprisonnement de KEM Sokha : Communiqué du Parti CNRP

L’arrestation et l’emprisonnement de KEM Sokha

sont complètement illégaux !

Article 80 de la Constitution du Cambodge :

Les députés jouissent de l’immunité parlementaire.

Aucun député ne peut être poursuivi, arrêté, gardé à vue ou détenu à cause de ses opinions et des votes exprimés à l’occasion de l’exercice de ses fonctions.

La poursuite , l’arrestation, la garde à vue ou la détention d’un membre de l’Assemblée nationale n’est possible qu’avec l’accord de l’Assemblée nationale ou du comité permanent dans l’intervalle des sessions, sauf en cas de flagrant délit. Dans ce dernier cas, le service compétent doit présenter, d’urgence, un rapport à l’Assemblée nationale ou au comité permanent pour décision.

La décision du comité permanent de l’Assemblée nationale doit être soumise à la prochaine session pour adoption à la majorité des deux tiers de ses membres.

Dans tous les cas ci-dessus, la détention, la poursuite d’un député sont suspendues si l’Assemblée nationale en a décidé à la majorité des trois quarts de ses membres.

 

Traduction officieuse par Cambodge Info

Le Comité Permanent du Parti CNRP, avec la participation des membres de son Comité Directeur, des députés et des dirigeants des provinces et de la Capitale, s’est réuni le 9 Septembre 2017 et a décidé unanimement :

1 – Le Parti CNRP condamne dans les termes les plus forts l’utilisation des Forces armées pour arrêter KEM Sokha, Président du Parti CNRP, en violation de l’immunité parlementaire garantie par l’Article 80 de la Constitution et exige sa libération immédiate.

2 – KEM Sokha demeure Président du Parti, malgré sa détention.

3 – Le CNRP approuve les communiqués de la Communauté Internationale, des Nations Unies, de l’Union Européenne, et de certains pays signataires des accords de Paix de Paris qui ont condamné l’arrestation sauvage du Président du CNRP et les violations des Droits de l’Homme au Cambodge.

4 – Le Comité Permanent poursuit ses activités en faveur des élections de la 6ème législature prévue en 2018, tout en espérant que la Communauté Internationale et le Peuple du Cambodge œuvrent pour que le climat politique et les Droits de l’Homme soient conformes aux Accords de Paix de Paris et à la Constitution de 1993, de telle sorte que ces élections soient Libres, Équitables et Justes, dans le respect de la volonté du Peuple du Cambodge.

5 – La session extraordinaire prévue le 11 Septembre, dans le but d’autoriser les autorités à mener des accusations, à arrêter et détenir KEM Sokha, est illégale. L’utilisation de l’article 80 de la Constitution pour lever l’immunité parlementaire à l’encontre de KEM Sokha nécessite le vote à la majorité des (2/3). Cette session extraordinaire n’aura pas le quorum nécessaire pour se tenir .

10 Sep 2017