RFI

#Cambodge : Le quotidien Phnom Penh Post a jeté l’éponge !

Le quotidien Phnom Penh Post s’en va !

Après la disparition de Cambodia Daily il y a 8 mois, la fermeture d’une trentaine de Radios Locales et le retrait de RFA et VOA, aujourd’hui, c’est le tour du très respectable quotidien en anglais Phnom Penh Post. 

Ce dernier est en effet obligé de se retirer en vendant le quotidien à un investisseur malaisien dans un contexte où, 3 mois avant les élections générales prévues le 29 Juillet, HUN Sen aimerait voir toute forme de presse libre et indépendante bannie du paysage politique; pour y arriver il utilise encore une fois sa Justice et son Département des Impôts.

Désormais, HUN Sen après avoir dissout le principal parti d’Opposition, le CNRP, et interdit à 118 membres de ce parti de faire de la Politique, renforce son régime dictatorial : il a à sa disposition les partis politiques satellites, la Presse et les Médias locaux affiliés à son régime.

Il a ainsi la main libre pour s’auto-élire Premier Ministre. 

 

Cambodia’s last independent paper was sold to the owner of a PR company that once worked for the prime minister

 

L’Editeur en Chef KAY Kimsong démis de ses fonctions

 

Newspaper takeover is ‘staggering blow’ to Cambodia’s free press

 

Sale of newspaper in Cambodia ‘disaster’ for media freedom: rights group

 

Cambodge: la vente du «Phnom Penh Post», nouveau coup dur pour la presse?

 

#Cambodge : Bientôt la disparition de Phnom Penh Post ? après Cambodia Daily !

 

Phnom Penh Post sold to Malaysian investor

 

Cambodia’s ‘last truly independent’ newspaper sold to Malaysian

 

“That’s troubling because it suggests the Cambodian government may have used the threat of a shutdown to essentially coerce the sale,”

 

 

 

05 May 2018