#Cambodge : HUN Sen fait trembler les investisseurs chinois. La #Chine veut intervenir !

La Chine s’éveille …

Elle a peur pour ses investissements !

La crise politique provoquée par HUN Sen (emprisonnement de KEM Sokha et son projet de dissolution du parti d’Opposition le CNRP) et les menaces de sanctions économiques envoyées par les Etats-Unis et l’Union Européenne font trembler les investisseurs chinois.

S’il y a des sanctions économiques concrètes contre HUN Sen, on peut s’attendre à plusieurs répercussions :

1 – Crises économiques et sociales majeures : Les usines de vêtements et de chaussures vont fermer. Nous verront également des immeubles “gratte-ciels” en cours de construction (avec les capitaux chinois) laissés en abandon. Mais rassurez-vous Phnom Penh ne sera pas une ville fantôme. Par contre en Chine il existe des villes fantômes. 

2 – L’instabilité politique et surtout la Guerre font peur. Les investisseurs chinois, malaisiens, taïwanais, singapouriens, thaïlandais etc… vont lâcher HUN Sen du jour au lendemain.

3 – Crise de confiance et de mécontentement énorme au sein du CPP : HUN Sen ne sera plus un chef respectable. Il casse les tirelires des magnats à Phnom Penh.

4 – L’article du GlobalTimes résume exactement la peur que ressentent les investisseurs chinois (la Chine étant le premier investisseur au Cambodge). Etant incapable d’aider économiquement HUN Sen à écouler ses vêtements et chaussures (ceux des chinois sont moins chers que ceux de HUN Sen) elle ne peut que lui conseiller d’assouplir sa position vis à vis du CNRP.  La Chine irait même plus loin. Elle chercherait à apaiser ses relations avec le parti d’Opposition, le CNRP. En pareille circonstance, la Chine pourrait même inviter KEM Sokha à visiter la Chine. Elle avait adopté cette attitude vis-à-vis de Mme Ang San Suu Kyi quand la Chine s’est aperçue que les militaires en Birmanie n’étaient plus défendables. Une façon de se racheter pour protéger ses intérêts.

La Chine va-t-elle apporter son aide

pour débloquer la crise politique actuelle ?

Political turmoil may threaten Cambodia’s hard-won economic achievements

A close watch needs to be kept on the tense political situation in Cambodia, which is a popular destination for Chinese investors. The Southeast Asian country has experienced strong economic growth in recent years, but its success may be threatened by possible political turmoil.

Political stability is a necessity for a nation to prosper and develop, especially a country like Cambodia, whose economy has traditionally been supported by tourism and garment exports. 

Letting the situation in Cambodian deteriorate would scare off foreign tourists and investors and deal a heavy blow to the local economy.

As an important economic partner of Cambodia, China will pay close attention to the situation in the Southeast Asian country and willingly provide the necessary help.

%d bloggers like this: