#cambodge : HUN Sen déclenchera la GUERRE civile, s’il perd les élections !

Hun sen veut la guerre

 

La communauté internationale, sous l’égide de la France, s’est rendue au chevet du Cambodge pour mettre fin à la guerre civile, qui a sévi de 1970 à 1991, par la signature des accords de Paix de Paris du 23 Octobre 1991. Le Cambodge de HUN Sen d’alors a apposé sa signature, mais les Gouvernements successifs de HUN Sen n’ont jamais respecté l’esprit de ces accords. Ces derniers prévoient le respect des droits de l’Homme, la tenue d’élections libres et équitables et une  démocratie pluraliste.

Le 4 Juin 2017, le Peuple du Cambodge sera appelé à voter pour renouveler les chefs de Commune et leurs conseillers.

Les élections approchent, HUN Sen et son Parti, le CPP, dont la popularité ne cesse de s’effriter, prévoient une débâcle électorale. Cette semaine, à plusieurs reprises, HUN Sen a répété sa rhétorique de guerre civile et a exhorté son armée à déclencher cette guerre si son parti perd les élections.

Depuis les élections législatives de 2013 HUN Sen a pris toutes les mesures pour supprimer la Liberté de manifester et de s’assembler pour bâillonner le Peuple. En parallèle il a pris des mesures, anti-constitutionnelles, pour menacer, intimider le plus grand parti d’Opposition, le CNRP et ses dirigeants. Il a fait récemment voter des amendements à la Loi sur les partis politiques en se donnant le pouvoir de suspendre ou de dissoudre à sa guise tout parti politique.

Le Roi Norodom Sihamoni a pris la décision de ne pas cautionner ces amendements à cette loi en refusant d’apposer sa signature. SAY Chhum, le président du Sénat, l’Homme de HUN Sen, les a signés à sa place.

Le 20 Mars 2017, le Roi a lancé un appel à la population à aller voter le 4 Juin 2017, appel solennel et vibrant :

“Les élections communales du 4 Juin sont des élections universelles, à bulletin secret, en accord avec la démocratie pluraliste. Allez voter sans vous soucier de la répression, de la menace ou de l’intimidation de qui que ce soit ou de quel parti que ce soit.

Je vous invite à exercer votre droit et votre liberté de vote selon votre conscience en faveur du candidat de tel ou tel parti en qui vous avez confiance.”

 

Cette prise de position du Roi en faveur de la démocratie pluraliste contraste fortement avec la rhétorique de Guerre de HUN Sen ou avec la “démocratie” de HUN Sen selon laquelle : “je vous laisse voter, à condition que vous votiez pour moi ! Mais si vous votez contre moi je vous fais la Guerre”.

Le Peuple du Cambodge a suffisamment souffert des guerres destructrices pendant des décennies. Il n’en veut plus.

L’enjeu des élections du 4 Juin 2017 est l’occasion pour le Peuple du Cambodge d’aller voter pour la PAIX, pour une paix durable, pour la Liberté et la Justice, pour un développement durable et équitable pour tous, non destructeur du Pays et de la Culture, pour une démocratie locale, pour le respect des droits de l’Homme et des accords de Paix de Paris.

A la rhétorique de GUERRE CIVILE de HUN Sen, nous répondons par la PAIX, une vraie PAIX pour le Cambodge.

Si par malheur HUN Sen et son Armée déclenchent la Guerre civile contre le Peuple du Cambodge, il la perdra. Il le sait.

On ne gagne jamais une guerre contre son Peuple !

 

***

 

A lire et à écouter :

#Cambodge : Réactions vis à vis de la menace de guerre civile de HUN Sen (en khmer)

 

#cambodge : Le parti CPP de HUN Sen va perdre les élections communales, jusque dans ses bastions !

 

#cambodge : Le Parti de HUN Sen perdrait 30 % de Communes selon un sondage interne du CPP (son parti)

 

#cambodge : Le parti CNRP pourrait gagner au moins 60 % de sièges aux élections communales du 4 Juin 2017

 

%d bloggers like this: