Cambodge Info

ci

#France : 26ème commémoration des Accords de Paix de PARIS sur le #Cambodge

 

Le 23 Octobre 1991,

la France et l’Indonésie présidaient

la Conférence de Paix de Paris sur le Cambodge 

 

responsabilité morale de la France

appel de Kem Sokha à la France et à l'Indonésie 2

 

 

ICJ et 54 autres organisations envoient une lettre au Secrétaire Général des Nations Unies @antonioguterres

 

Le #Cambodge doit reprendre la voie d’une démocratie pluraliste : #France Diplomatie

 

#cambodge : 25ème commémoration des accords de paix de Paris

accords-de-paix-de-paris

 

La #France doit élever sa voix pour dénoncer toute forme de Dictature où qu’elle soit

 

appel à la France

23 Oct 2017

#Cambodge : HUN Sen fait trembler les investisseurs chinois. La #Chine veut intervenir !

La Chine s’éveille …

Elle a peur pour ses investissements !

La crise politique provoquée par HUN Sen (emprisonnement de KEM Sokha et son projet de dissolution du parti d’Opposition le CNRP) et les menaces de sanctions économiques envoyées par les Etats-Unis et l’Union Européenne font trembler les investisseurs chinois.

S’il y a des sanctions économiques concrètes contre HUN Sen, on peut s’attendre à plusieurs répercussions :

1 – Crises économiques et sociales majeures : Les usines de vêtements et de chaussures vont fermer. Nous verront également des immeubles “gratte-ciels” en cours de construction (avec les capitaux chinois) laissés en abandon. Mais rassurez-vous Phnom Penh ne sera pas une ville fantôme. Par contre en Chine il existe des villes fantômes. 

2 – L’instabilité politique et surtout la Guerre font peur. Les investisseurs chinois, malaisiens, taïwanais, singapouriens, thaïlandais etc… vont lâcher HUN Sen du jour au lendemain.

3 – Crise de confiance et de mécontentement énorme au sein du CPP : HUN Sen ne sera plus un chef respectable. Il casse les tirelires des magnats à Phnom Penh.

4 – L’article du GlobalTimes résume exactement la peur que ressentent les investisseurs chinois (la Chine étant le premier investisseur au Cambodge). Etant incapable d’aider économiquement HUN Sen à écouler ses vêtements et chaussures (ceux des chinois sont moins chers que ceux de HUN Sen) elle ne peut que lui conseiller d’assouplir sa position vis à vis du CNRP.  La Chine irait même plus loin. Elle chercherait à apaiser ses relations avec le parti d’Opposition, le CNRP. En pareille circonstance, la Chine pourrait même inviter KEM Sokha à visiter la Chine. Elle avait adopté cette attitude vis-à-vis de Mme Ang San Suu Kyi quand la Chine s’est aperçue que les militaires en Birmanie n’étaient plus défendables. Une façon de se racheter pour protéger ses intérêts.

La Chine va-t-elle apporter son aide

pour débloquer la crise politique actuelle ?

Political turmoil may threaten Cambodia’s hard-won economic achievements

A close watch needs to be kept on the tense political situation in Cambodia, which is a popular destination for Chinese investors. The Southeast Asian country has experienced strong economic growth in recent years, but its success may be threatened by possible political turmoil.

Political stability is a necessity for a nation to prosper and develop, especially a country like Cambodia, whose economy has traditionally been supported by tourism and garment exports. 

Letting the situation in Cambodian deteriorate would scare off foreign tourists and investors and deal a heavy blow to the local economy.

As an important economic partner of Cambodia, China will pay close attention to the situation in the Southeast Asian country and willingly provide the necessary help.

22 Oct 2017

#Cambodge : Les Etats-Unis renouvellent leur appel pour la libération de KEM Sokha

L’Assemblée de HUN Sen vient d’adopter les amendements aux lois sur les élections afin de s’attribuer les sièges du Parti d’Opposition, le CNRP.

Les Etats-Unis, par la voix du Département d’Etat, ont exprimé leur profonde inquiétude quant à la dépossession de leur voix pour plusieurs millions de votants. Ils demandent aux autorités gouvernementales de considérer les implications sérieuses de leur action.

Les Etats-Unis renouvellent leur appel pour que KEM Sokha soit libéré.

 

Press Statement

Heather Nauert
Department Spokesperson
Washington, DC
October 16, 2017


We are deeply concerned by the National Assembly’s passage of amendments to Cambodia’s Election Law today. If ratified, these amendments, in conjunction with the lawsuit by the Cambodian Ministry of Interior to dissolve the Cambodia National Rescue Party (CNRP), would effectively disenfranchise the millions of people who voted for the CNRP in the 2013 and 2017 elections.

Genuine competition is essential to democracy and to the legitimacy of the 2018 national elections. History proves that suppressing legitimate political activity leads to more long-term instability, rather than less. We urge government officials to consider the serious implications of their recent actions.

We renew our call that the leader of the CNRP—Kem Sokha—be released from prison.

 

សហរដ្ឋ​អាមេរិក​បារម្ភ​ពី​វិសោធនកម្ម​ច្បាប់​បោះឆ្នោត​នៅកម្ពុជា

U.S. renews call for Cambodia to release opposition leader from prison

Photo published for U.S. renews call for Cambodia to release opposition leader from prison

 

CPP plans to reallocate legislative, local council seats get assembly nod

Breaking: National Assembly passes election law amendments to allow CNRP seat distribution

Content image - Phnom Penh Post

More parties to accept seats

17 Oct 2017

#Cambodge : Norodom Ranariddh se soumet à HUN Sen

Norodom Ranariddh ne vaut guère plus

qu’un banal Serviteur de la Dictature !

Norodom Ranariddh, dans l’interview qu’il vient d’accorder à Reuters, vient de réaffirmer sa position de soumission à HUN Sen. Son parti, avec un autre parti créé de toute pièce par HUN Sen, a déposé une requête pour dissoudre le Parti d’Opposition, le CNRP. Cette dernière a été utilisée par SAR Khéng pour formellement demander à la cour suprême de le dissoudre.

Norodom Ranariddh, au jour du 5ème anniversaire de la mort de Norodom Sihanouk, son père, vient de montrer au Peuple du Cambodge qu’il a choisi de collaborer avec la dictature de HUN Sen.

En acceptant sa vassalité à HUN Sen, Norodom Ranariddh salit l’image de la royauté khmère. Il trahit, par cette soumission à HUN Sen, l’âme des milliers de combattants morts pour leurs idéaux. Il a foulé aux pieds l’Honneur et la Dignité de la Royauté Khmère.

 

N’a t-il pas tué la Royauté Khmère ?

 

Cambodia’s political prince submits to its strongman

Photo published for Cambodia's political prince submits to its strongman

15 Oct 2017

#cambodge #ArrestationDeKemsokha : Pour une intervention du Roi Norodom Sihamoni

Pour une intervention du Roi Norodom Sihamoni

 

King Sihamoni

Le Roi dispose de tous les pouvoirs

que lui confère la Constitution du Cambodge.

Le Chef du parti d’Opposition KEM Sokha a été arrêté par HUN Sen dans la nuit du 2 au 3 septembre. Depuis, il est toujours en prison.

Hun Sen a mis en route sa machine judiciaire pour dissoudre le Parti CNRP. Le Peuple du Cambodge a élu en 2013, 55 députés (sur 123) qui le représentent à l’Assemblée Nationale. En Juin 2017, le Peuple a élu 5007 Conseillers de Commune (43,27%) lors des élections communales avec plus de 3 millions de voix. La dissolution du Parti d’Opposition signifie tout simplement un Coup d’Etat politique de HUN Sen.

Dans la situation actuelle de crise politique sans précédent, le Roi, symbole de l’Unité et de la continuité nationales, ne pourra plus rester silencieux. L’intervention du Roi est plus que nécessaire. Le Cambodge peut à tout moment basculer dans une guerre.

Récemment des voix se sont élevées pour demander l’intervention ou l’arbitrage du Roi Norodom Sihamoni. Nous nous joignons à cet appel pour que le Roi utilise tous les pouvoirs que lui confère la Constitution afin de ramener le Cambodge vers un Etat respectueux des Accords de Paix de Paris signés le 23 Octobre 1991. 

Article 8 de la Constitution :

  • Le Roi est le symbole de l’unité et de la continuité nationales.

  • Le Roi est le garant du respect des droits et libertés des citoyens et

  • du respect des traités internationaux, 

  • en l’occurrence celui “des Accords de Paix de Paris“

 

អតីត​ឧបនាយក​រដ្ឋមន្ត្រី​ ​លឺ ឡាយស្រេង​ ​ស្នើ​ព្រះ​មហាក្សត្រ​ខ្មែរ​ជួយ​ដោះស្រាយ​វិវាទ​នយោបាយ​កម្ពុជា

 

វិភាគ៖ តើតួអង្គណាខ្លះ ដើរតួសំខាន់ ដោះស្រាយវិវាទនយោបាយនៅកម្ពុជា?

13 Oct 2017

%d bloggers like this: